fbpx

Emballages: troquer le plastique contre le bois ?

Emballages: troquer le plastique contre le bois ?

Emballages, sachets,… la pollution des océans par les déchets plastiques est une triste réalité qui se retrouve à l’agenda (politique). Ces plastiques constituent 85% des déchets que l’on trouve en mer. C’est une véritable catastrophe écologique en raison de la dégradation extrêmement lente du plastique. Parmi les alternatives possibles : le bois.

Si vous n’aviez pas encore compris l’ampleur du problème, voici un chiffre qui fait froid dans le dos : dans nos océans, on retrouve 2050 fois plus de plastique que de poissons. La Commission Européenne a d’ailleurs défini de nouvelles règles afin de diminuer les plastiques jetables. Ainsi, pailles et traditionnels cotons tiges en plastique, par exemple, seront bientôt des objets du passé ! Des alternatives existent d’ailleurs déjà. L’Europe est également vigilante aux autres produits plastiques, tels que les emballages alimentaires.

Le bois, une alternative durable

Personne ne remettra en question le fait qu’il est temps de réagir et de lutter contre cette montagne de déchets plastiques qui s’amoncellent de jour en jour. Des alternatives plus durables s’imposent. Parmi celles-ci : le bois.

De manière générale, palettes et caisses en bois durent plus longtemps que leur version plastique. Une fois endommagés, ils peuvent souvent être réparés, ce qui n’est pas forcément le cas des palettes en plastique. Par ailleurs, les emballages en bois sont plus facilement recyclables, on peut par exemple en faire de l’aggloméré, du mdf ou des copeaux.

Palettes standard ou sur-mesure ?  

Il existe de nombreuses sortes d’emballages en bois, chacune pouvant prendre différentes dimensions. Palettes, caisses, boites, mais encore bobines de câbles ou morceaux de bois utilisés comme cales lors d’un transport sont autant de produits d’emballage. Pour chacun, on trouve aussi bien des formats standardisés que du sur-mesure, bien utile lorsqu’il faut, par exemple, emballer de grandes machines en toute sécurité.

Un exemple très connu d’emballage standardisé en bois est l’Europalette ou palette EPAL qui est la plus utilisée en Europe, dans de nombreux secteurs d’activités. Il s’agit de palettes en bois aux dimensions et aux spécifications fixées par l’European Pallet Association. Ces palettes mesurent 80 x 120 cm, pour une hauteur de 14,4 cm. Elles peuvent supporter jusqu’à 1,5 tonne. Leur qualité est strictement contrôlée. Elles sont ainsi plus facilement échangeables. Bien évidemment, elles peuvent être recyclées.

Aujourd’hui plus que jamais, les emballages en bois ont la cote, notamment dans l’industrie alimentaire. Une étude européenne a d’ailleurs démontré que ceux-ci contiennent moins de bactéries que les emballages plastiques. En matière d’emballage, le bois, résistant et durable, n’a donc vraiment que des avantages !