fbpx

Qu’est-ce que le bois de calage ?

Qu’est-ce que le bois de calage ?

Le bois de calage, c’est à dire le bois utilisé pour protéger la cargaison lors d’un déplacement, était autrefois principalement utilisé dans le transport maritime. Aujourd’hui, on le retrouve aussi dans le transport routier. Et s’il échappe aux critères d’exigence esthétique, ce bois doit tout de même répondre à certains standards de qualité. Il doit également être correctement placé pour garantir la bonne protection du chargement.

Du bois à la mer

Avant l’arrivée des conteneurs maritimes, le bois de calage avait pour objectif d’empêcher les marchandises de glisser ou de rouler sur les navires. Ils évitaient aussi que les chargements soient soumis à l’humidité et permettaient une bonne répartition de la charge sur l’ensemble du bateau. A l’époque, ce bois était souvent jeté à la mer lors du déchargement, ce qui n’était pas vraiment une solution optimale car il flottait en surface au risque d’endommager d’autres navires. Son recyclage en bois de chauffage s’avère être une bien meilleure option. C’est d’ailleurs le sort qui lui est aujourd’hui réservé.

Un chargement sécurisé

La disposition du bois de calage sur les bateaux est ingénieusement étudiée : une couche de poutres ou de calage est placé dans le fond du navire, orientée de manière à ce que l’eau puisse s’écouler facilement.  Ensuite, une seconde couche est placée, visant à faire circuler l’air. Le bois de calage utilisé pour le transport routier présente quant à lui la particularité d’être incisé à certains endroits afin de permettre le passage de cordes pour sécuriser la cargaison. On utilise également des cales, morceaux de bois triangulaires, pour finaliser la fixation.

Exigences de qualité pour le bois de calage

Même si son prix n’est pas très élevé, le bois de calage est soumis à des exigences de qualité. Par exemple, sa teneur en eau ne doit pas dépasser plus de 15%. Il ne peut pas contenir de clous, être fendu où montrer des signes de moisissure ou de pourriture. Dans un autre ordre d’idées, son odeur ne peut pas imprégner les marchandises transportées, elle doit donc être relativement neutre. Tout ceci relève de la responsabilité des transporteurs, ils ont donc tout intérêt à opter pour du bois de calage de qualité !